En guerre!

Pourquoi refuse t-on de donner qualifier la sombre période que nous vivons?

on préfère faire comme si rien n’était, car il faut continuer « à vivre »… et « à mourir » aussi d’ailleurs.
Il y avait les « évènements d’Algérie » car on n’avait pas le courage d’admettre qu’il y avait une guerre sur un territoire considéré comme Français.
Aujourd’hui, on nie encore un peu plus la réalité et il n’y a même pas « d’évènements de France ».

Deux jeunes filles ont été assassinées par un terroriste, comme cela gratuitement!

Un terroriste, qui s’est révélé être en situation irrégulière, avoir été arrêté deux jours plus tôt, avoir été rapidement remis en liberté, et surtout interpelé à sept reprises sous des identités différentes, sans qu’aucun recoupement n’a jamais été fait!
Rien de vraiment sérieux n’a été fait, pas même de consulter un fichier empreintes digitales. Puis on le libère car c’est le we et il n’y a personne pour s’en occuper à la préfecture pour le placer en centre de rétention. Une simple garde à vue de vingt quatre heures aurait peut-être sauvé la vie de deux innocentes!

Et les « humanistes » s’opposent à l’application des lois, voudraient l’abrogation de l’état d’urgence au nom des libertés individuelles… de ceux qui ont justement à craindre pour leur liberté de nuire.

Et pendant ce temps, des vies prennent fin brutalement!

Il n’y a pas besoin de rejouer la bataille d’Alger!

simplement appliquer la loi et faire son boulot! ou plutôt faire son devoir!

Après tout, les poilus n’avaient pas tout leur confort sur la ligne de front mais ils ont fait leur devoir!

NOUS SOMMES EN GUERRE!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *